Ce site est en cours de construction.

Accès à la santé des personnes LGBT+

Publié le 14/04/2022 Mis à jour le 17/08/2022 Temps de lecture : 1 minute
Accès à la santé des personnes LGBT+

Les préjugés et stéréotypes LGBTphobes et sérophobes nuisent encore trop souvent à la bonne prise en charge de la santé des personnes concernées. Une plus grande connaissance, à travers les études et les formations, permettra aux professionnels de santé de mieux prendre en compte les spécificités des publics LGBT+.

Les avancées de 2021

L’accès à la PrEp pour les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes a été généralisée. Elle peut être accessible auprès des médecins généralistes.

Concernant la révision des parcours de transition des personnes trans, la Haute Autorité de Santé a été saisie. Le début des travaux est prévu en 2022.

Les droits des personnes intersexes, débattues au travers de l’article 30 de la loi de bioéthique du 2 août 2021, doivent faire l’objet d’un arrêté de bonne pratiques.

Combattre la sérophobie

La convention AERAS (s’assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé) visant à favoriser l’accès au crédit des personnes vivant avec le VIH a été revue et fait l’objet d’un suivi et d’évolutions dans le cadre d’un consensus avec les différentes parties prenantes.

En savoir plus sur la convention AERAS